Réglementation des avions : le culte de la peur, la mise en place de la sécurité qui en découle, et l’hypocrisie commerciale qui rafle la mise

Qui ne s’est jamais fait confisquer une bouteille d’eau à l’embarquement d’un avion ? Qui après des heures d’attente en salle d’embarquement, avec ou sans retard du vol attendu, n’a jamais acheté une bouteille d’eau, dans les boutiques inondées de parfums et spiritueux des salles de transit, car il avait la gorge trop sèche à force d’attendre ?

Première copie de la page d’Air France : « l’eau bue éclate » Clin d'œil

« Vous pouvez transporter des liquides dans vos bagages à main à condition qu'ils soient :

  •  en petites quantités (100 ml maximum par produit),
  •  placés dans un sac en plastique transparent refermable (type sac de congélation) d'un volume maximal d'1 litre. Le sac doit être fermé et les articles doivent rentrer facilement dedans. Un seul sac en plastique est autorisé par passager. »


Deuxième copie de la page d’Air France : « les armes sont inoffensives » Incertain

  •  Armes

Il est possible de transporter en soute des armes blanches, des armes à feu (dissociées des munitions), et tout objet y ressemblant, à condition de le signaler au moment de la réservation de votre billet et sous réserve de respecter les réglementations de police et de douane de votre pays de destination.

  •  Cartouches et munitions pour armes de chasse ou de sport

Il est possible de transporter en soute des cartouches et des munitions à condition de le signaler au moment de la réservation de votre billet et de les emballer dans un étui rigide. Nous vous conseillons également de vous renseigner sur les réglementations de police et de douane de votre pays de destination.
Consulter les conditions de transport des armes à feu et munitions
(N.B : on peut constater  dans le lien ci-dessus que les armes sont dans la même catégorie que les équipements sportifs, et nommés « bagages spéciaux » : je cite : « Le transport des équipements sportifs et autres bagages spéciaux est soumis à des règles spécifiques. »)

Si j’ai bien lu (et ce n’est pas une attaque envers Air France, qui est juste pris comme exemple), on me confisque ma bouteille d’eau de 125 ml, mais je peux passer 10 kalachnikovs si j’ai rempli le formulaire, et les munitions qui vont avec si je les emballe séparément..

Tout ceci est caricatural, certes,  mais reconnaissez-le, questionnant quand-même …

Avant toute attaque, je tiens à appréhender les critiques que vont susciter mon article : je sais bien que cabine et soute, ce n’est pas pareil ; mais quand même, avez-vous vu beaucoup d’actes terroristes à la bouteille d’eau, ou les voyez-vous plus souvent avec des armes ?
Bizarrement   aussi, vous me direz, une fois passé la douane, on vous propose dans les boutiques d’embarquement ou dans l’avion, des bouteilles d’eau à des prix exorbitants…. Alors qu’on ne vous propose pas d’achat d’armes ! Cool
 Oui, je sais : les armes sont dans la soute, donc elles ne serviront pas à détourner l’avion ; ok ! Mais qui a connaissance d’un avion détourné avec une bouteille d’eau ?
Et si c’est vraiment un attentat qui est préparé : que ce soit en soute ou en cabine, quand ça pète fort, l’avion tombe !
Tout ça est ridicule de chez débile, nous venons de le prouver.
Je vois déjà des apprentis artificiers venir me narrer que la nitroglycérine a la couleur de l’eau, etc …
Exact ! Sauf que la nitro, avec les 100 ml autorisés, elle fait presque péter la galaxie, vu que quelques gouttes (qui ressemblent comme deux gouttes d’eau, à justement … deux gouttes d’eau !) suffisent pour faire sauter un avion.

La paranoïa a ses limites, que le commerce a bien vite récupérées !
A moins que ce ne soit le lobbying commercial qui cultive notre peur pour provoquer ce qui en découle …

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/03/2015

×