Trust : groupe antisocial ou de confiance ?


Trust est un groupe rock français, créé en 1977 et célèbre au début des années 1980. Son style est affilié au hard rock, et Trust est probablement le seul groupe français à avoir connu un succès international dans ce genre musical.

Image Hosted by ImageShack.us

Historique

Le groupe s'est formé autour du chanteur Bernard Bonvoisin (alias Bernie) et du guitariste Norbert Krief (alias Nono). Ils en sont les membres fondateurs et irremplaçables, alors que le groupe a plusieurs fois changé de composition. Les deux autres principaux musiciens sont David Jacob à la basse (depuis 1996) et Yves Brusco (alias Vivi) à la basse et à la guitare ; Fred Guillemet jouera également de la basse avec le groupe, surtout lors des tournées. En revanche, près d'une dizaine de batteurs différents ont joué avec Trust, notamment Nicko McBrain, qui a rejoint Iron Maiden en 1983, ainsi que Clive Burr, qui arriva de Maiden en 1983.

Leur musique énergique est souvent engagée et rebelle, ce qui leur a valu quelques censures. Après avoir joué dans les clubs parisiens, Trust s'est fait connaître en se produisant en première partie de groupes plus célèbres, notamment AC/DC. Leur principal succès populaire est l'album Répression en 1980, contenant la chanson Antisocial, qui restera le titre emblème du groupe.

Trust se sépare une première fois en 1985, et Nono devient guitariste de Johnny Hallyday, tandis que Bernie produit des albums en solo. Le groupe se reforme en 1988 et sort un album live, Paris by night, se désagrège à nouveau et se reconstitue de 1996 à 2000, mais sans retrouver le succès des années 1980.
Les membres du groupe sont par ailleurs très actifs et mènent d'autres projets en parallèle, à l'exemple de Bernie Bonvoisin qui s'est lancé dans une carrière cinématographique. Il a trois films à son actif : Les Démons de Jésus (1997), Les Grandes bouches (1999) et Blanche (2002). Il a aussi fait une apparition dans La Haine, film de Mathieu Kassovitz de 1995, dans lequel il joue un rôle de policier.

Le groupe se reforme à nouveau en 2006 lors d'un concert au festival des Terre-Neuvas le 8 juillet. Un DVD est sorti pour immortaliser l'événement. D'autre dates de concert sont prévues pour la fin de l'année.


Image Hosted by ImageShack.us

Élections Présidentielles 2007

Le groupe incite son public à aller voter.

Après avoir déclaré qu'il voterai François Bayrou à l'élection présidentielle, Bernie Bonvoisin a déclaré que ses "affinités sont du côté des gens", qu'il soutenait Ségolène Royal.



Discographie
  • 1979 Trust I

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1980 Répression

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1981 Marche ou crève

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1983 Trust IV (idéal)

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1984 Rock'n'Roll

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1988 Paris by night - Live

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1988 En attendant...(brouillard en novembre, Noël en décembre)

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1992 Live (tournée Répression dans l'Hexagone de 1980)

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1992 Prends pas ton flingue

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1993 The backsides

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1996 Europe et haines

Image Hosted by ImageShack.us

  • 1997 A live (tournée Insurrection dans l'Hexagone)

Image Hosted by ImageShack.us

  • 2000 Ni dieu ni maître

Image Hosted by ImageShack.us

  • 2006 Campagne 2006 : Soulagez-vous dans les urnes ! - Live + 3 nouveaux titres

Image Hosted by ImageShack.us

Vidéographie]
  • A-live (DVD et VHS de la tournée Insurrection dans l'Hexagone de 1997)
  • Trust : Soulagez-vous dans les urnes ! (campagne 2006) (DVD enregistré au festival Les Terre Neuvas 2006)
    Chanson composée en hommage au chanteur d'AC/DC décédé tragiquement :

    Ton dernier acte

    1981 "Marche ou crève"

     

    On paie cash au comptoir au royaume des stars
    Ecoute cette histoire
    Parti de rien du tout, tu étais presque au bout
    A force de sacrifices, fier aurait été ton fils
    Bien sûr il y a la galère, les journées pas claires
    Cinq ou six Gigs par soir je sais faut en vouloir
    Trop souvent le cachet t'était payé au noir
    La rançon de la gloire se paie assis au bar
    L'homme était juste et bon doué de la sagesse
    Dégaine nonchalante juste un air solitaire
    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
    Parti en souriant histoire de noyer son trac
    C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

    Dans sa voix, un voile terne pour couvrir ses mots
    Il avait tout pour lui, l'ambition des héros
    On discutait souvent et moi je buvais ses mots
    Pas tout à fait, seul, le blues dans la peau
    C'était le contraire d'une star beau fixe matin et soir
    Les murs de la cité résonnent AC/DC
    Le frisson des stadiums hurlants pour communier
    Ce matin londonien et je n'y comprends plus rien

    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
    Parti en souriant histoire de noyer son trac
    C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

    Tout se passait à merveille, on en riait la veille
    Et je me suis réveillé la pluie tombait sur le pavé
    J'ai relevé mon col, brûlé mes vapeurs d'alcool
    Tes mélodies s'étaient subitement vêtues de gris
    Les yeux embués de tristesse, mort à vitesse grand V
    Le docteur whisky et son double t'avaient noyé
    Quand je bois tard le soir quand je rentre cassé
    Je ne peut m'empêcher d'y penser, d'enrager

    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
    Parti en souriant histoire de noyer son trac
    C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
    C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

    J'aurais aimé être assis auprès de toi
    Du coma au trépas tu n'aurais jamais franchi le pas
    Je t'aurais réchauffé je ne t'aurais pas laissé
    Et je m'en veut un peut on s'est raté de si peu
    Je voulais parler de ce mec qui est mort en février
    Je voulais parler de Bon Scott ce type était mon pote

 

           Liens :   Leur site officiel 

                         Un autre site pas mal 

 

 

                         Image Hosted by ImageShack.us

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

guigui
  • 1. guigui | 02/01/2008
J'adore ce groupe !
Franck le Gaulois
  • 2. Franck le Gaulois | 22/09/2009
TRUST, LE NOUVEL ALBUM : CHRONIQUE D'UN SUICIDE ANNONCE ?

Le nouvel album "13 à table" ? ... Ben, c'est d'la ... Heu ... C'est ... C'est d'l'arnaque ! … Bref, c'est tout … Sauf du Trust !...

Il faut malheureusement se rendre à l'évidence, le Trust qui nous faisait vibrer, au son de la gratte endiablée de Nono, est mort et notre Bernie ferait mieux de se mettre à la camomille !...
Aujourd'hui plus "bon voisin" qu' "antisocial", tu t'embourgeoises mon pote ! Il est bien loin le temps de "Saumur" et des années CBS ! ...
Justement, je t'ai vu sur le plateau de Taratata "interpréter" un Antisocial que l'on pourrait qualifier de version light, pour ne pas dire famélique, accompagné par un DJ, dont on se demande bien ce qu'il fout là, à part pourrir ce qui vous reste de son ?!
Ça scratch, mais ça ne crache plus … C'était poussif … Attristant … Enervant … J'ai zappé … Même toi, Nono, tu te la jouais gentil guitariste béat ! … Mais si vous n'avez plus la hargne c'est peut-être tout simplement que vous n'avez plus vraiment faim ? …

Et toi, Bernie, tu te permets de venir nous prendre la tête en jouant ton "M. Comédie" en concert, alors que tu nous sers un bouillon insipide, tandis que nous avons chèrement acheté le privilège de venir voir TRUST, croyant que nous allions écouter du Hard, du vrai, pas cette version édulcorée et surtout pas un prêcheur sur le retour ! …
Tu penses peut-être que tu fais désormais partie de "l'élite" ? Mais saches que tu nous les brises bonhomme en donneur de leçons ! Même si on t'adore comme Chanteur de TRUST, tu ne crois quand même pas que l'on va "faire où tu nous dis de faire" ?!
Vous vous fourvoyez toi et le trust "Univerchiant Music" (effectivement "tout s'achète et tout se vend", même toi ? ...) et même avec un bandana sur la tête, ça sent désormais plus la pompe à fric (bonjour le prix des places ! ...) que le camboui !
Finalement tu as peut-être raison, mets plutôt une veste de costard avec un bonnet à la "Obispipo" (pour y planquer le melon que tu t'es choppé ? ...), car tu risquerais de faire honte à ton perfecto !...

En plus, quand on sait que le rap et le Hard ont toujours été antagonistes, on se demande un peu quel genre de bouillie tièdasse, indigeste et contre-nature tu essayes de nous faire avaler ?... Ne serait-ce pas "par compromission" ?...
Les DJ, la confiture rap et la soupe industrielle ça m'a toujours fait gerber ! A quand un duo avec Lorrie, Marc Lavoine, Puff Daddy ou Eminem agrémenté de chorégraphies signées Mia Frye ou Kamel Ouali tant que tu y es ? … Ou bien une collaboration avec Didier Barbelivien ? … Ou encore un "Trustory la maison des regrets" : découvrez le secret de Bernie et gagnez une carte du PS !?...
Ah, ils doivent bien se foutre de ta gueule tes potes d'AC/DC !... (Sauf Bon Scott évidemment - paix à son âme -, qui lui ne doit pas arrêter de se retourner dans sa tombe !) … Eux au moins, malgré ce que certains peuvent en dire, n'ont pas viré leur cuti et continuent, faisant fi du poids des années, à nous abreuver d'un bon vieux Hard matiné de Blues qui ravie nos cages à miel et ravive nos "hard-heures"!

Si tu tenais vraiment à changer de style, tu aurais pu, au pire, nous refaire du Blues ! Mais à la place tu nous lâches une grosse bouse aux relents de slam, de rap et d'électro pourri ! C'est bien la peine que "t'aies vu Dieu" (c'est peut-être là que ça a commencé à déconner d'ailleurs ? ...). J'ai toujours exécré les prédicateurs de quelque obédience qu'ils soient, alors garde tes leçons de morale à deux balles ! Cela ne te vaut rien de fricoter avec la gauche caviar ! D'un côté tu dénonces le "Sarkoland" et de l'autre tu roules pour Royal ? … Le Bernie Anar ne serait-il plus qu'un Nanar ? Tu vieillis molle mon pote, reprends-toi ma vieille ! Et vire nous ce DJ qui nous brouille l'écoute ! … On veut du Trust, du TRUST !
Quitte à t'attribuer une mission, tu aurais dû prendre celle de perpétuer la grande tradition du Hard, en faisant renaître Trust de ses cendres, afin qu'il devienne le chef de file du nouveau Hard Rock à la française ! Au lieu de cela tu galvaudes le nom de ce groupe mythique que tu immoles sur le bûcher des convenances commerciales, tu l'assassines, tu l'enterres !!!

Il y a "tromperie sur la marchandise" ! C'est de "l'arnaque" !
De même que lorsque l'on va à un concert annonçant Trust, il est légitime de vouloir écouter du TRUST, quand on achète un CD siglé "Trust", on veut du TRUST à l'intérieur ! Avec un son puissant, nerveux et incisif, mais pas cette infâme mixture !
La pochette est racoleuse genre "rappeur bad boy américain". Mais les musiques, sans pêche, de style variété"rock" bien léché, sont lisses, proprettes, conventionnelles à mourir, sans âme et parasitées par les scratchs agaçants d'un DJ à la petite semaine, avec notre Nono inconsistant, quasi inexistant et qui n'a plus la patate (? ...). Les paroles, répétitives (à la Barbelivien), sont bidons et grandiloquentes. Quant à la reprise de "surveilles ton look", il semblerait qu'elle ait été enregistrée sous Tranxène, pour être à ce point méconnaissable ! ... Bref, un résultat affligeant pour un rock anémié qui aurait besoin d'une méga cure de vitamines ! Non ce n'est pas du TRUST !

Cet album au titre prémonitoire (puisque, traditionnellement, être treize à table est censé porter malheur…) et sur lequel le nom de Trust n'a finalement aucune raison de figurer, n'est en fait que le résultat d'une pitoyable, vaine et commerciale tentative d'accrocher les "jeun's".
Mais à ce petit jeu tu as plus à perdre qu'à gagner, surtout si l'on ajoute à tout cela l'attitude puante que tu adoptes parfois, vis-à-vis du public, lors de certains de tes concerts et qui en a écœuré plus d'un ! … Fais gaffe ! Comme tu le dis toi -même : "on lèche, on lâche, on lynche" ! …

Car ce public et ces fans, qui vous ont fait vivre, qui vous étaient tout acquis et qui (tout comme on attend chaque année avec gourmandise le prochain album d'AC/DC) n'espéraient qu'une chose retrouver Le TRUST, LEUR Trust ; pour à nouveau pouvoir se délecter du son authentique du seul vrai groupe de Hard Rock français, ne vous suivront pas dans cette décadence ; ressentie comme une trahison, y compris par les plus jeunes qui apprécient le bon vieux Hard des familles !
Tandis que la plupart des autres, eux, ne seront pas dupes de cette pauvre tentative de récupération à leur égard, fomentée par quelques vieux briscards du "show baise", et sont de toutes façons à des années lumière de cet ersatz, mutant monstrueux, venu polluer les bacs !
J'ai vraiment le sentiment que "le temps (et l'argent ?) efface(nt) tout, c'est dégueulasse" !!!

Pour les purs et durs, il ne reste donc plus qu'à prier pour que tout ceci ne soit qu'un malencontreux malentendu, une grosse bévue, une énorme erreur ! … Sinon, raccroche les gants s'il te plait et laisse le rap à NTM ou I'AM, ou alors change de nom de groupe, afin de ne pas ternir les souvenirs que nous gardons du Trust d'antan …

Contrairement à toi, moi je n'ai "toujours pas une tune", je continuerai donc d'écouter vos précédents albums tout en allant "bosser huit heures" pour mettre du coco dans ma japi, tandis que j'irai chercher ailleurs de nouveaux bons gros sons bien graisseux et bien "hardgneux" !
lulubert
  • 3. lulubert | 24/12/2009
QUE DIRE DE PLUS ?.j'ai toutes les galettes de TRUST les 3/4 en double mais le seul que je n'ai pas est "13 a table" qui n'est qu'un ramassisde caca...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×