Nouvel album de Ska P : Vatican et Sarkozy

Reformation de Ska-P et concert à Paris

C’est officiel le célèbre groupe de ska punk Ska-P qui a inspiré de nombreux groupes du même genre se reforme avec album de prévu en Octobre et une date Française aux Zénith de Paris le 19 Décembre. Baskets et T-shirt conseillés. Il va faire très chaud dans la salle.

En 1994, cinq gars issus d’un quartier ouvrier de Madrid (Pulpul, Toni, Julio, Kogote et Pako) décident d’ébranler les consciences à travers la musique, de mettre une bande-son à tout ce qu’ils voient et à tout ce qu’ils sentent. Pour ce, ils prendront comme référence le ska sans jamais exclure toute autre expression musicale qui leur permette de libérer leurs émotions. Même si leurs débuts son durs, le groupe autoproclamé anarchiste se bat sur tous les fronts.

Le groupe a mis en ligne une chanson de son futur album dont la sortie est prévue le 7 octobre et qui s’intitulera Lágrimas y Gozos. Il semble que ce titre contienne un jeu de mot. Gozos au pluriel désigne normalement des chants en honneur de la vierge Marie. Gozo au singulier se traduit par "joie". Le titre peut donc à mon sens se traduire ainsi : "Larmes et joies", avec une référence à la réligion et ses scandales, mais je peux me tromper... Le single s’appelle "Crimen Sollicitationis"

La pochette de ce single annonce clairement la couleur : la cible est le Vatican et son fameux document "immunitaire" contre les crimes sexuels . On y voit deux silhouettes, un adulte et un enfant. L’adulte tient la main de l’enfant. Seul le col blanc ressort sur la silhouette noire de l’adulte, indiquant bien qu’il s’agit d’un prêtre.


Traduction des paroles (accrochez-vous bien, ça attaque !) :

Serviteur de Dieu
Atouchements, sacrements, félations, serments
Je t'enseigne ma doctrine en forme d'érection
Abus des enfants, perversion et vice pur
En dessous de ma soutane tu peux trouver Dieu
 
Le confessionnal est notre lieu de torture
Oh ! Notre Père délivre-nous de lui
Dans la sacristie il y a beaucoup de pédérastie
Oh ! Notre Père délivre-nous de lui
 
Curés, viols, vexations d'un mineur
Curés, qu'est-ce que ça peut faire ? Personne ne s'en rendra compte
Curés, sans précaution j'ai une pleine protection
Curés, Méditez ! Qui m'a donné l'immunité ?
 
Judas, mon nom est Ratzinger
Judas, je suis Benoit XVI
Judas, moi je l'ai régularisé
Judas, Judas, en fermant les bouches
 
Judas, au nom de Dieu
Judas, nous financerons son pardon
Judas, en lui donnant la priorité
Judas, pour couvrir les scandales
 
Membres du Clergé, prêtres de la souffrance
Viols cruels qui au final s'envolent au vent
Violeurs baveux, vous manquez de sentiments
Les chagrins des enfants que le Pontife a dissimulé
 
Prions mes enfants par derrière et par devant
Tous tout nus aux yeux du seigneur
Les chiens du Vatican se chargent, mes frères,
De maquiller la merde, pour que la mauvaise odeur n'arrive pas.
 
1 et 2, c'est ta religion, 3 et 4, ton âme est sauvée
5 et 6, passez sous silence ce que vous voyez, 7 et 8, Larmes et joies
CRIMEN SOLLICITATIONIS
1 et 2, que Dieu ne te voie pas, maudits bâtards
5 et 6, faites attention à ce que vous faites, 7 et 8, Larmes et joies
Assez des tyrans ! JE DETESTE LE VATICAN ! ! !



Juste une chose, écoutez la chanson 5 - "La Colmena" : ça m'a fait très bizarre d'entendre Sarkozy en fond sur une chanson de SKA-P, et puis c'est tellement bon d'entendre le groupe chanter en Français : "Oui ye souis, la racaille de sept patri, oui on l'atten le karchère dé Sarkossy !"



Les paroles :
 

 

 

 

 

 

 


 

La Ruche

Le soleil brille, tout est sous contrôle
Un nouveau jour se lève dans la ruche
Je veux que chacun se dispose à travailler
Ma parole est la doctrine la plus solide
Ils ont appris le respect, ils savent de qui ils doivent faire l'éloge
Ne parlez plus, commencez l'activité.
 
"Vous en avez assez, hein ? Vous en avez assez de cette bande de racailles ?
Bas on va vous en débarrasser"
 
Tu as oublié que nous existons et que nous sommes là
Ce même cauchemar qui t'empêche de dormir
Nous sommes la mauvaise herbe que tu as voulu éliminer
Tu as beau essayé nous réapparaitrons toujours
 
Nous sommes les peurs qui produiront ta dépression
Comme des bactéries prolifèrent dans une infection
Nous sommes la nausée, ver dans ta pomme
Tôt ou tard nous metterons fin à cette humilliation.
Ay, ay, ay, ay, humilliation !
 
Ils sont ici, je suis ici, rébellion dans la ruche
Ils vont là-bas, je vais là-bas, nous venons te chercher
Ils sont ici, je suis ici, nous sommes le fruit du système
Ils vont là-bas, je vais là-bas, nous venons te chercher
 
Oui, je suis le feu de la justice
Oui, nous sommes le feu de la justice
 
Dans les cités on respire la révolution
La rébellion est générée par la situation
D'un système qui protège ceux qui ont le plus
Nous ne sommes pas des marionettes que tu peux manipuler
 
Ce sont les ouvriers, les immigrés et les chômeurs
Ceux qui subissent le mépris de ce putain d'état
Qu'ils crèvent d'Orient jusqu'en Occident
Les dirigeants dictateurs démocratisés
Ay, ay, ay, ay, démocratisés !
 
Oui, je suis la racaille de cette patrie
Oui, on l'attend le karcher de Sarkozy
 
Oui, je suis le feu de la justice
Oui, nous sommes le feu de la justice
 
Le soleil brille, tout est hors de contrôle
C'est le feu qui illumine ta ruche


Cadeau suprême : l'album intégral sur Deezer :

 

10 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×