Motivés comme Zebda

 

                   

Zebda :     

Biographie

Les artistes qui composent ce groupe sont tous issus de Toulouse, ville qui les a vus grandir, et au sein de laquelle ils se sont beaucoup engagés culturellement et politiquement. En 1985, une association toulousaine Vitécri, réalise le film Salah, Malik : Beurs qui raconte les déboires d'un groupe de musique, les "Zebda Bird", pour trouver un local où jouer. Les artistes sont joués par les jeunes Magyd Cherfi, Pascal Cabero et Joël Saurin. Après le tournage du film, le groupe se crée réellement et adopte le nom Zebda et accueille Mustapha et Hakim Amokrane, Vincent Sauvage et, plus tard, Rémi Sanchez.

Le nom du groupe vient du mot arabe zebda, qui signifie beurre. C’est un jeu avec le mot beur, qui signifie arabe en verlan (beur à son tour a été verlanisé depuis pour donner rebeu).

Musicalement, Zebda est un métissage de sons, d’influences rock, rap, raï et reggae. Avec Noir Désir et Manu Chao, le dynamique groupe toulousain est le fer de lance de l’engagement pour des causes diverses. Magyd Cherfi rédigeant la plupart des textes du groupe, s’inscrit dans la lignée des chanteurs à textes. Ils marquent également un engagement politique et social, allant jusqu’à reprendre un discours de 1991 de Jacques Chirac sur le bruit et l’odeur provoqués par les immigrés dans les HLM, dans la chanson Le Bruit et l’odeur, et en utilisant le terme de " lutte de classe " dans Le Chant des partisans.

Le résultat de cet engagement politique a mené à la création et à la participation d’un mouvement citoyen qui a abouti à des listes électorales dans différentes villes de France, lors des élections municipales de mars 2001, sous le nom de Motivé-e-s. Ce mouvement a rassemblé bon nombre de notables toulousains, tous secteurs confondus et, avec 12,38 % des voix, il a obtenu quatre sièges au conseil municipal.

Le groupe a connu un grand succès avec sa chanson Tomber la chemise, qui s’inscrit dans la grande tradition française de l’hymne festif, en compagnie de Viens poupoule, La danse des canards, Le travail, c’est la santé et autres succès populaires. C’était la première fois qu’une chanson de ce type était lancée par un groupe se réclamant de l’immigration (Henri Salvador, en effet, est Guyanais). Elle s’inscrivit rapidement au patrimoine national et francophone.

En 2003, le groupe décide de faire une "pause" pour s'essayer à d'autres projets. L'album solo de Magyd Cherfi sort ainsi en 2004, année où Mouss et Hakim reprennent Le Nougat avec Brigitte Fontaine, sur l'album Rue Saint-Louis en l'île. En 2005, les frères Amokrane sortent dans la foulée leur premier CD sans Magyd : Mouss et Hakim ou le contraire. En 2007, Pascal Cabero, le guitariste, publie un livre sur l'histoire du groupe (Tomber la chemise, éd. Danger Public).

 

Bibliographie

  • Tomber la chemise, l'histoire du groupe Zebda, de Pascal Cabéro (Ed. Danger Public 2007)

 

Discographie

  • 1992: L'Arène des rumeurs
  • 1993: Le Bruit et l'odeur
  • 1998: Essence ordinaire
  • 2002: Utopie d’occase
  • 2003: La Tawa


Les membres de Zebda participent au collectif toulousain Tactikollectif. Ils sont ainsi à l'origine du disque Motivés, qui reprend des chansons de résistants (dont une version revampée du Chant des partisans, Bella ciao, Ay carmela) et révolutionnaires ainsi que de l'Estaca chant catalan antifranquiste. On les retrouve aussi dans les albums 100 % Collègues ou dans l'organisation du festival Ca bouge encore.

 

Récompenses

  • Victoires de la musique :
    • Meilleur groupe (2000)
    • Meilleure chanson (2000) pour Tomber la chemise
  • NRJ Music Awards :
    • Meilleure chanson francophone (2000)
    • Meilleur groupe francophone (2000)

   

 

Les motivés

En trois mots : Militant, festif et collectif

Résolument mutins, définitivement révoltés, Les Motivés jouent la sérénade de la résistance internationale. Les dix chanteurs et musiciens du groupe toulousain interprètent des chants de lutte et d'espoir dont Bandiera rossa, le Temps des cerises, Nicaraguita, la Butte rouge, El Paso del Ebro, Nekwni S... "Ces chansons vont bien au-delà des mots et des mélodies. Elles ont accompagné dans la joie les terribles batailles d'hier, et elles restent des hymnes de référence pour les combats d'aujourd'hui et de demain", écrivent-ils dans un texte emblématique de l'association TactiKollectif, ainsi nommée parce qu'elle ne se réfère qu'à une seule tactique, le collectif.
Les Motivés : Philippe Dutheil, Céline Amokrane-Chesnel, Jean Luc Amestoy, Rémi Mouilléras, Anne-Laure Madaule-Grellety, Marc Dechaumont, François Bombaglia, Mustapha Amokrane, Hakim Amokrane, Magyd Cherfi.
1er album "Motivés" en 1997 puis nouvel album en Juin 2004, "Motivés en concert"
, issu de l'enregistrement d'un concert de Motivés accompagné d'une chorale de 50 femmes au Théâtre national de Toulouse en Dec. 2003. Cet album reprend des titres du 1er album, chants de lutte et certains morceaux du groupe 100% Collègue.

 

Le tactikollectif :

Petite histoire:

Récent dans les statuts, assurément, mais dans la vie, la réflexion et l’action, le Tactikollectif est pétri de militantisme, de rencontres et de coups de cœur.

L’ambition d’avancer ensemble est là depuis l’enfance dans les quartiers Nord de Toulouse où elle s’est structurée et expérimentée des années passées (de 1982 à1996) à Vitécri, association de quartier qui multiplie les actions de proximité, et où sont déjà présents les membres fondateurs du Tactik. Pendant plus de 12 ans, il s’agit de gérer l’urgence du quotidien socioculturel, la participation aux deux premières marches des Beurs et les quatre éditions du festival " Ça Bouge au Nord ".

Toujours soucieux de la réalité sociale et politique, ces copains d’enfance se veulent riches des compétences du milieu associatif mais défendent désormais une indépendance, acquise par le disque Motivés, garante de l’originalité tranchante et politique. Dans le passage de l’associatif au collectif, la place est laissée à la réflexion sur de nouveaux modes d’actions ayant pour vecteur la culture. Le Tactik, c’est le sens de la recherche, de la remise en question dans la quête d’une identité nouvelle, dans l’efficacité et la souplesse, une manière d’imposer tranquillement une nouvelle façon de faire.

La logique de quartier s’exporte, plus forte de l’arrivée de nouveaux salariés aux personnalités complémentaires qui affirment une culture de l’action, et par ceux qui forment le C.A : un noyau dur au sein duquel sont présents ceux qui sont devenus les chanteurs de Zebda. L’aventure du groupe musical, plus citoyen que star, est inséparable de cette vie associative et du champ social : une définition de l’artiste et de son rôle social. En coulisses s’appréhende la dimension politique de Zebda, profondément Tactik, tandis que la scène se réserve l’histoire d’une rencontre entre des artistes et leur public. De toute façon, individuellement, chaque membre est porteur d’une dimension artistique et d’une dimension politique, c’est-à-dire est amateur de créativité et tend vers une écriture collective de l’histoire.

Alors, dans la schizophrénie Tactik - Motivé-e-s, Tactik - Zebda, l’essentiel reste de faire passer les messages citoyens et démocratiques qui devraient régir la situation de chacun dans la société. Autant qu’il est possible de le faire par le truchement des festivités, le message unitaire - rappel du patrimoine commun- n’en vivra que mieux.

 

site officiel de Zebda: http://www.zebda.fr/accueil.html

pour écouter : http://zebda.free.fr/index2.html (puis sélectionner " mp3 ")

Site officiel des motivés : http://www.motive-e-s.org/le_site/accueil.php3

site officiel du tactikollectif : http://www.tactikollectif.org/

paroles et historiques des titres de l'album "motivés" : http://www.e-monsite.com/forget/rubrique-1088913.html

 

12 votes. Moyenne 4.08 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×