La scène rebelle Montpellieraine

Pendant l'inquisition, le sud de la France était un fief de rebelles protestants ; pendant la seconde guerre mondiale de vaillants groupes de résistants s'y cachaient.

Les temps ont changé, la France est devenue laïque et pacifiste (sic) ; mais le sud et dans le sujet traité ici, plus particulièrement la région de Montpellier, est resté rebelle, et cette révolte citoyenne transparait dans la culture musicale locale.

Ainsi, de Béziers à Nîmes, en passant par Montpellier, Clermont-l-Hérault et les garrigues, de nombreux groupes affirment leurs opinions, dans des styles musicaux aussi variés que le hip-hop, le reggae, le rock, le ska, le punk, le trad festif ou le rap, voire le hard rock ou le slam.

Bienvenue sur la scène rebelle du Montpellierain !

 


 

 (cliquez sur les images pour découvrir et écouter les groupes)

Le ska rock festif de la garrigue biterroise
Le rap hip-hop urbain de Montpellier
Le rock alternatif de Clermont-l'Hérault
Le dub ragga hip hop occitan héraultais
Le punk rock citadin montpellierain
Juste à côté, les chansons militantes nîmoises

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 20/02/2014

×