Empathie qui nous fuit...

 

" Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. "

 

Lequel est le plus condamnable ? Le mal ou l'inaction du bien ?

 

 

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (3)

TdL
  • 1. TdL | 23/03/2007
Si tu avais protesté, avec l'un ou l'autre, ils t'auraient emmené ... Dans ce cas, un autre inactif du bien aurait prononcé ces mots ... Finalement, il y aura toujours des communistes, des juifs, des syndicalistes, des catholiques et ... des inactifs ... Le monde est monde, tout rond .... nature humaine et sa composite diverse et variée ...
Erotica51
  • 2. Erotica51 | 19/05/2007
Et pourquoi acceptons nous d'engraisser autant d'hommes politiques ?

La chère est bonne, parait il !!et rapporte autant que la politique !

Qui a encore des tripes aujourd'hui dans ce fichu pays ???? !

Marie degoutée
Chien Guevara
  • 3. Chien Guevara | 19/05/2007
Au fait, quelqu'un sait de qui provient cette belle prose ? (moi oui, merci Guim's)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×