Les dégats colatéraux de l'alliance socialiste et écologique

Payer plus pour « le droit de polluer »

Après avoir annoncé des bonus écologiques plus élevés pour encourager l’achat de véhicules électriques ou hybrides, le Gouvernement annonce le projet de loi de finance concernant les malus. Fixé par la loi des finances 2013, celui-ci grimperait fortement puisqu’il atteindrait 6 000 euros pour les voitures les plus polluantes.
Les bonus récompensant l'achat de modèles peu polluants, notamment hybrides ou électriques, ayant été relevés, le gouvernement a du trouver de quoi financer cette mesure. Et ce sont sans surprise les voitures soumises au malus qui en font les frais.
Précisons que ce nouveau barème, si il est appliqué tel quel, ne rentrera en service qu’au 1 janvier 2013. Jusqu’à la fin de l’année, c’est le tarif actuel qui s’applique (pour rappel, jusqu'à 3600 euros pour une auto émettant plus de 231 g/km de CO2). L’an prochain, un véhicule émettant plus de 200 g/km sera taxé à hauteur de 6 000 euros.
Bref, ceux qui souhaitaient acquérir une sportive ou un puissant tout-terrain vont devoir se dépêcher.
Voici en détails les (nombreuses) nouvelles tranches du système bonus-malus, par rapport à celui existant. La zone neutre se situe maintenant entre 106 et 135 g/km.



Les modèles qui vont souffrir

Les nouveaux montants du malus écologique 2013 vont certainement encore plus peser dans la balance que cette année, avec davantage de tranches de malus, et des montants qui doublent.

 Chez Renault, les motoristes ont eu beau monter un système Stop & Start, la Mégane RS 265 ch est homologuée à 174 g. En 2013, les acheteurs devront acquitter un malus écologique de 1500 euros. Pour une Latitude V6 dCi 240 ch qui rejette 188 g, le malus écologique passera à 3000 euros.
 Le dernier SUV Audi, le Q3, rejette 156 g en version Quattro TDI 177 ch. Bilan : 1500 euros de malus. Une A6 Bi-TDI de 313 ch s’en sort avec le même montant, ce qui semble raisonnable au vu des performances.
 Le Fiat Freemont 2.0 JTD de 170 ch AWD sera concerné par un malus écologique de 5000 euros ! Un chiffre dur à avaler pour un véhicule familial au prix abordable.
 Les clients Jeep qui opteront pour un Grand Cherokee 3.0 CRD de 241 ch payeront le prix fort : 6000 euros de malus ! L’arrivée de la boîte automatique à 8 rapports pourrait arranger un peu les choses. A suivre.
 Un Mercedes G350 Bluetec, une SL 500 ou une C63 AMG : même combat, 6000 euros de malus. Mais même un GLK 350 Bluetec 4Matic sera concerné par 2000 euros de malus.
 Le nouveau Peugeot 4008 HDI 150 est dans une petite catégorie : il se contente de 400 euros de malus. Même chose pour le cousin Citroën C4 Aircross HDI 150.
 La nouvelle Toyota GT86 rejette 181 g de Co2 : ce joli coupé sera pénalisé par 2600 euros de malus…Dissuasif pour une voiture à 29900 euros.
 Le roadster Nissan 370Z BVA souffrira aussi du montant maximal de 6000 euros. Et en 2014, on passe à 12000 euros ?
 Chez Volvo, les modèles essence ne seront pas à la fête. Quand une V60 D5 Geartronic sera soumise à un malus de 1500 euros contre 750 euros précédemment, le moteur T5 de 240 ch sera soumis en 2013 à 3000 euros de malus, et le gros T6 de 306 ch à 6000 euros de malus !

Bilan : SUV, sportives, moteurs essence puissants à boîte automatique : les victimes seront nombreuses en 2013. Les constructeurs vont devoir prendre le temps pour poursuivre leurs efforts de réduction des émissions de CO2, mais la France n’est pas leur seul marché ! Autant dire que les modèles aux ventes anecdotiques risquent de devenir complètement inexistants. Au final, les nouveaux malus 2013 sont un véritable couperet pour la diversité automobile. Faut-il s’en réjouir ?

Malus 2013 ou comment achever le haut de gamme en France

Ce qui ne tue pas rend plus fort. Estimant manifestement que l’industrie automobile française n’était pas encore assez mal en point pour être acculée au grand soir écologique, le gouvernement a choisi de soigner le mal par le mal au risque de tuer dans l’oeuf toute nouvelle ambition haut de gamme.
Arnaud Montebourg, sémillant ministre du Redressement productif, s’était réjoui cet été sur le ton de la confidence que Renault soit bientôt de retour dans le haut de gamme. A voir la nouvelle grille du malus écologique incluse dans le projet de loi de finance 2013, ce ne sera peut-être pas pour tout de suite.
Sous couvert d’écologie et de protectionnisme déguisé contre le premium allemand, cette nouvelle grille de malus risque donc en l’état actuel des choses d’accabler encore un peu plus nos constructeurs généralistes en convalescence ; et de les inciter plus que jamais à poursuivre leurs délocalisations, condamnés à réduire drastiquement leurs coûts de production.Encore un jeu « perdant-perdant » que l’on pourra mettre au crédit de l’Etat français, dont on attend toujours un plan de relance digne de ce nom.

Sources :
http://www.autodeclics.com/nouveaute/40632-nouveaux_malus_ecologique.html
http://www.actu-automobile.com/2012/10/09/nouveaux-montants-de-malus-2013-les-modeles-qui-vont-souffrir/
http://www.autonews.fr/dossiers/industrie/90961-malus-2013-premium

Il est clair que taxer va sauver la planète ...  cette écologie bourgeoise !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

pierrot de la niche
  • 1. pierrot de la niche | 13/10/2012

Bon, déjà les voitures les plus taxées sont plutôt haut de gamme, ce n'est pas moi qui vais pleurer pour ça.

Si ça pouvait réduire le nombre de gros monospaces et 4x4 qui nous écrasent de leur " supériorité " dans la circulation !

Les constructeurs français ne devraient pas trop souffrir de ce malus, voire pas du tout.
Sauf à vouloir monter en gamme, et ce n'est plus le moment au regard des ressources de la planète.

En revanche, le bonus " écolo " pour les voitures électriques, ça me met en rogne. Déjà, c'est de la voiture coûteuse. Ça n'est pas pour les petits salaires.
Et depuis quand les batteries sont-elles " vertes " ? De la pollution à vie, oui, avec en plus leur recharge sur un réseau électrique ( avec 75% de nucléaire derrière ) .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/10/2012

×