La femme en Albanie

La Femme en Albanie


Femme albanaise Les traditions patriarcales, vieilles de 1000 ans, qui avaient été étouffées par un régime communiste durant 40 ans ont resurgi avec violence en 1992, au lendemain des élections démocratiques. Depuis toujours, les femmes albanaises subissent de plein fouet une discrimination sans borne. Témoignage :

« Je vivais avec mon mari "J" et mes deux jeunes sœurs. Après quelques temps de vie commune, "J" a commencé à me battre et à m'abuser sexuellement. Durant trois années, il m'a battue et m'a volé mon argent. A la suite d'une agression extrêmement brutale où j'ai eu des dents brisées, le corps meurtri de coups et blessures diverses, j'ai décidé d'engager des poursuites judiciaires contre lui. Il a juste eu une faible amende à payer pour se dédouaner de ses actes de violence.

Après cet événement, "J" recommença à me battre de plus en plus violemment. Je suis allée plusieurs fois me plaindre à la police mais les policiers me répondaient qu'ils ne voyaient pas du tout ce qu'ils pouvaient faire pour moi. Je ne pouvais pas le quitter car je n'avais pas d'autre endroit où aller. Une nuit, "J" rentra à la maison saoul. Il m'avait déjà battue violemment la nuit précédente. Il se mit à tout casser dans la maison. Il menaça de nous donner, moi et mes sœurs, à ses copains pour qu'ils nous violent. Il me battait et me traînait encore sur le sol.

Ensuite il me demanda de me cacher la face pour ne pas regarder ce qu'il allait faire à l'une de mes sœurs. Je lui obéis quelques instants. Mais lorsque je relevai la tête, je le vis en train de déshabiller ma sœur dans le but de la violer. Je me relevai et poussai ma sœur en dehors de la maison. Je pris ensuite un objet tranchant dans les mains et je me mis à taper sur "J" sans pouvoir m'arrêter. Il mourut suite à ses blessures. Je fus condamnée à 18 ans de prison pour le meurtre de "J". Personne, lors du déroulement de mon procès, n'a considéré la violence dont j'ai été victime avec mes sœurs. »

(MAHR http://www.mnadvocates.org/mahr/women/public/albania.htm)

Des cas comme celui-ci sont légion en Albanie. Les femmes sont quotidiennement violentées et subissent des discriminations à tous les échelons de la vie sociale. De l'inégalité devant l'éducation, le travail ou les salaires au trafic de femmes pour alimenter le marché florissant de la prostitution en passant par de nombreux cas de violence domestique et de viols maritaux, les femmes albanaises sont la proie facile de la tradition et de la corruption. Tradition, parce que le "Kanun", spécifiant que la femme est la propriété de l'homme jusqu'à pouvoir la tuer sans être poursuivi, a toujours une forte présence dans les contrées nord du pays. Corruption, parce que l'intérêt du gouvernement est essentiellement de ne pas perdre le pouvoir et de faire de l'argent coûte que coûte sans se soucier le moins du monde de la condition de vie des femmes albanaises.

Ainsi, il n'existe aucune loi garantissant les droits des femmes, aucun programme de soutien en cas d'abus. Le gouvernement a même refusé de considérer certains articles de la Convention pour l'Elimination de toute forme de Discrimination à l'Egard des Femmes. De ce fait, celui-ci se rend complice de la plupart des actes de discrimination dont ces femmes sont l'objet dans leur pays.

Des filles, des femmes, des sœurs peuvent être achetées aux familles pour fournir le marché de la prostitution qui est l'un des plus importants du monde…

Lors de la guerre au Kosovo, nous avons pu découvrir avec plus de précision la misère économique et humaine qui touchait l'Albanie. Est-ce parce que ce sont les femmes et les filles qui en sont les premières victimes que nous refusons de prendre plus conscience que cela de ce problème grave ? Jusqu'à quel point les pays riches du monde entier ne sont-ils pas également complices de cette forme pernicieuse de crime contre l'humanité ?

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

Erotica51
  • 1. Erotica51 | 02/01/2008

C'est ecoeurant ! on assiste a un veritable retour en arriere et la pauvreté est loin d'arranger les choses pour les femmes dans ce triste monde !

Marie en colere

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×