Pourquoi le kit mains libres au volant pourrait être interdit

La dangerosité de ce dispositif fait débat. Le Conseil national de la sécurité routière s'est prononcé pour que son utilisation soit  punie.    

 

Le Conseil national de la sécurité routière rappelle qu'"une conversation téléphonique, quel que soit le type de téléphonie utilisé, est un facteur de distraction", susceptible de provoquer des accidents.
Le Conseil national de la sécurité routière rappelle qu'"une conversation téléphonique, quel que soit le type de téléphonie utilisé, est un facteur de distraction", susceptible de provoquer des accidents. (NATALIE YOUNG / GETTY IMAGES)

 

 Il vous permet de téléphoner tout en conduisant, grâce à des écouteurs, un casque ou une oreillette ; mais le kit mains libres pourrait bien disparaître de votre habitacle. Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) s'est prononcé, vendredi 21 juin, pour l'interdiction de l'utiliser au volant. 

Depuis 2003, téléphoner en voiture en tenant son appareil est sanctionné d'un retrait de trois points sur le permis de conduire et d'une amende de 135 euros. Mais l'appel depuis un kit mains libres est autorisé.

Ce vote, à une forte majorité, constitue une simple recommandation. Elle sera remise au ministre de l'Intérieur lors d'une prochaine réunion du comité interministériel de la sécurité routière, prévue avant la fin de l'année.

Pour le CNSR, "un facteur de distraction"

Le CNSR propose d'étendre l'interdiction de rouler en utilisant un téléphone à la main à tous les systèmes téléphoniques nécessitant des écouteurs (type kit mains libres piétons), des oreillettes ou un casque. Dans sa recommandation, il rappelle qu'"une conversation téléphonique, quel que soit le type de téléphonie utilisé, est un facteur de distraction", susceptible de provoquer des accidents.

Le CNSR a également préconisé que soit menée une campagne de sensibilisation au risque que représente la distraction, notamment l'envoi de SMS, au volant. Il suggère aussi d'intégrer un module de sensibilisation aux dangers du téléphone en conduisant dans la formation au permis de conduire. 

Cependant, le Conseil n'est pas allé jusqu'à recommander l'interdiction de l'usage des téléphones embarqués, c'est-à-dire intégrés dans le véhicule. Ces derniers sont  jugés moins négatifs sur la concentration. 

L'inserm y voit le même trouble pour l'attention

Pourtant, une expertise (PDF) de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), publiée en 2011, arrive à une conclusion différente : "Téléphoner en conduisant est susceptible d’entrer en concurrence avec les activités de conduite, et par conséquent, de perturber les capacités attentionnelles et de dégrader les performances de conduite." 

Un manque de preuves scientifiques 

Mais sans chiffres à l'appui de cette étude, l'éventuelle interdiction des kits mains libres, préconisée également par la Ligue contre la violence routière, continue de faire débat. 

Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la sécurité routière, cité par La Croix, assure qu'"il n’est pas scientifiquement démontré qu’une conversation téléphonique, à condition de ne pas avoir le téléphone en mains, produise davantage de distraction qu’une conversation avec son passager ou qu’écouter de la musique". 

Source : http://www.francetvinfo.fr/vers-l-interdiction-des-kits-mains-libre-au-volant_353276.html


Moi, je constate surtout qu'en 2003, on a interdit l'utilisation des téléphones portables au volant, obligeant les conducteurs à acheter un kit mains libres.

Ajourd'hui on va interdire le kit mains libres, mais on accepte le téléphone embarqué intégré au véhicule.

Donc, demain tout le monde va s'équiper de ce système-là.

Et après-demain, on risque de l'interdire, mais de tolérer encore un nouveau système honéreux que tout le monde se précipitera d'acheter, car ce sera le seul autorisé.

Et la semaine prochaine ...

Consumérisme, vous avez dit ? La législation a fait mieux que l'obsolescence programmée. Et ils en pensent quoi les écolos ? ...

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Nom de Non
  • 1. Nom de Non | 08/07/2013

Pertinente analyse Monsieur Chien.
Mais comment y échapper ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/06/2013

×