Che Guevara et la fashion revolution

« La révolution existe !
   Oui, elle existe …
   En plusieurs couleurs,
   Et en plusieurs tailles »


Vu que j'ai déjà publié un article sur le marketting autour de l'image de Che Guevara ( http://forget.e-monsite.com/pages/el-commandante/ernesto-che-guevara-l-icone-marketing.html ), je ne vais pas m'étendre plus ici sur le sujet.

Par contre, je vous propose deux chansons, l'une venue d'Argentine, pays du Che, et l'autre de France, le notre. Ces deux chansons abordent le même sujet, c'est évident ! En revanche, leur sens n'est pas le même.

D'un côté, on dénonce une banalisation de l'esprit révolutionaire du Ché, avec des jeunes qui se parent de son image sans vraiment savoir qui il était ; et de l'autre, on dénonce un look révolutionnaire obligé, si on a des idées d'extrême gauche.

Au final, les deux se recoupent, car dans un cas comme dans l'autre, c'est la récupération commerciale qui fait son blé !

Mais je me tais, et vous laisse découvrir ces deux chansons, avec leurs textes (pardonnez les erreurs dans la traduction de celle en espagnol, c'est moi qui l'ai faite ...)


Los violadores / Argentine / "Fashion revolucion"

 

Los chicos de hoy
De esta generación
Lo ven como un cowboy
De televisión

Aquel que en la selva
de Bolivia fuera
La lanza guerrillera

Es sierra maestra
Su lucha empezó
Radio rebelde
dijo "revolución"

Mi comandante
En las remeras
Lo dibujan hoy
Comandante
Esta es la Fashion Revolución
Revolución

No saben quien es
Ni lo quieren saber
Pero el logo es lindo
Y les queda bien

Sentirse distintos
Esa es la misión
Aunque su sueño es
vivir en nueva york

"Hasta la victoria siempre"
radio rebelde
dijo "revolución"

Mi comandante
En las remeras
Lo dibujan hoy
Comandante
Esta es la Fashion Revolución
Revolución

"Hasta la victoria siempre"
radio rebelde
dijo "revolución"

Mi comandante
En las remeras
Lo dibujan hoy
Comandante
Esta es la Fashion Revolución

Mi comandante
En las remeras
Lo dibujan hoy
Comandante
merchandising de la moda de hoy
Revolución...
Revolución...
Revolución...Fashion

Les jeunes d'aujourd'hui
De cette génération
Le voient comme un cowboy
De la télévision

Celui qui dans la forêt
Bolivienne a été
Le fer de lance de la guerilla

C'est dans la Sierra Maestra
Que sa lutte commença
Radio Rebelde
Clamait "révolution ! "

Mon commandant
Sur les chemises
Désormais on te dessine
Commandant
C’est ça la fashion révolution
Révolution

Ils ne savent pas qui il est
Et ne veulent pas le savoir
Mais le logo est plaisant
Et leur convient bien

Se sentir différent
C’est ça la mission
Même si son rêve est
De vivre à New York

"Hasta la victoria siempre"
Radio rebelde
Clamait "révolution"

Mon commandant
Sur les chemises
Désormais on te dessine
Commandant
C’est ça la fashion révolution
Révolution

"Hasta la victoria siempre"
Radio rebelde
Clamait "révolution"

Mon commandant
Sur les chemises
Désormais on te dessine
Commandant
C’est ça la fashion révolution

Mon commandant
Sur les chemises
Désormais on te dessine
Commandant
Produit marketing de la mode actuelle
Révolution…
Révolution…
Révolution… Fashion

Fatals Picards / France / "Hasta XXL"

 

Camarades, ce matin...
C'est aujourd'hui le grand soir
Les drapeaux rouges,
Les drapeaux noirs

Depuis le temps qu'on nous l'avait promise
Elle est là la dictature du corps,
du prolétariat

Camarades, la révolution ouvre ses portes dans moins d'une heure
De Deauville à Noirmoutier, de St-Barth à Honfleur
Avec elle la lutte des vêtements classe a tout à y gagner,
Et ça tombe plutôt bien,
Aujourd'hui, c'est les soldes d'Eté

Comme le disait le grand Lénine, tout doit disparaître, -50% sur les pulls, les jeans et les chaussettes

Refrain 1 :

Hasta Siempre !
Avec le t-shirt du Che
Hasta Siempre !
Avec la casquette du Che
Hasta Siempre !
Avec le poster du Che
Hasta Siempre !

Cet homme que tu vois là
Crever dans son sang au pied de l'escalator
L'avait bien mérité
Il avait voulu me spolier le modèle dont je rêvais tant
Le rouge avec les surpiqûres et le col en V
Ce petit bourgeois en-gaussé dans ses certitudes n'était pas digne de porter les couleurs de la rebel'itude
J'aurai eu l'air de quoi sur les barricades à Meribel
A chanter l'internationale en short, avec des bretelles

Comme le disait Mao avant la grande démarque
-50% sur les tongs, les polo Eden Park

Refrain 2 :

Hasta Siempre !
Avec le médiator du Che
Hasta Siempre !
Avec la pipe à shit du Che
Hasta Siempre !
Avec le caleçon rouge du Che
Hasta Siempre !

C'est pas parce qu'on a des lunettes
Qu'on n'est pas révolutionnaire !
C'est pas parce qu'on a de l'acné
Qu'on n'est pas révolutionnaire !
C'est pas parce qu'on a les cheveux gras
Qu'on n'est pas révolutionnaire !
C'est pas parce qu'on est p'tit et gros
Qu'on n'est pas révolutionnaire !

Refrain 3 :

Hasta Siempre !
Avec le sac US du Che
Hasta Siempre !
Avec les charentaises du Che
Hasta Siempre !
Avec la bouillotte du Che
Hasta Siempre !
Avec les housse de couette du Che
Hasta Siempre !
Avec le tapis d'bain du Che
Hasta Siempre !
Avec les Moonboots du Che
Hasta Siempre !
Avec le gode ceinture du Che
Hasta Siempre !
Avec la capote du Che
Hasta Siempre !

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

patrig k
tout est bon pour faire du pognon, la révolution pour habiller les "nichons" (voir le site du mon ami Chien Guevara) , et chez les bretons c'est du cochon enprisonné dans les goulags à fions !

l'est pas belle la récupération

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/06/2012

×