Goulamas'k : "Miseria"

Le morceau "Miseria", tiré de leur dernier album, est l'un des nombreux morceaux très engagés du groupe originaire de Puisserguier (34). Les licenciements massifs par les grosses sociétés bénéficiaires, ne laissent pas indifférents nos sudistes ...

GOULAMAS'K voit le jour en 1999 dans la garrigue de Béziers. Dès les 1ers concerts, la couleur est donnée : un ska rock teinté de reggae punk, chanté en français, occitan, catalan et castillan, les langues natales des musiciens. Un des credo du groupe est la revendication et la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures. Le nom même du groupe est tiré du mot occitan "golamas" (très usité dans la région du groupe et qui désigne quelqu'un de négligé, brouillon…).

Après son 1er album "Le Kri des Cigales" dans lequel il met toute sa fougue, le groupe trouve son assise avec l'album "Gardarem La Tèrra " qui prend son essence au Larzac 2003 et au cours de la Caravane Occitane. Rencontré sur le plateau et interpelé par la démarche de Goulamas'K, Gambeat, bassiste de Radio Bemba, prend une part essentielle dans la pré-production de ce second album dont le résultat ne manque pas de transpercer. Guitares et chants subissent une montée d’adrénaline, des cuivres plus incisifs et des refrains repris par une cohorte de choeurs rendent le tout très efficace. La touche finale est donnée par la présence à la flûte de Miqueù Montanaro, troubadour provençal, avec qui GK partage de grands moments au cours de la Caravane Occitane.

En 2007, Goulamas'K sort un live "Fai Petar!" qui donne toute sa dimension à l'énergie de sa scène, et marque en même temps ses 1er pas vers les instruments traditionnels (graille catalane, accordéon) qui sonne comme un virage.

C'est avec une équipe en partie renouvelée et plus qu'un seul chanteur qu'en 2008 est lancée la tournée "Nerviós Trobador". Les instruments traditionnels qui s'imposent de plus en plus au groupe amènent une couleur vraiment originale, des arrangements novateurs peu entendus dans le style musical qu'affectionne Goulamas'K : le ska reggae rock puissant et revendicatif.

Dans "Avis de Tempèsta", Goulamas'K poursuit sa démarche : le métissage des langues et la fusion d'instruments traditionnels avec les musiques actuelles. L'évolution vers le rock trad s'impose. Le sac de gemecs (cornemuse catalane) fait son apparition au côté de la graille et en live, le bouzouki qui remplace l'accordéon amène une nouvelle amplitude musicale par la richesse de ses mélodies. Le mélange est détonnant et ça fonctionne.

GOULAMAS'K véhicule dans le monde de la musique actuelle une identité occitane forte et
c'est avec cette image qu'il s'exporte dans l'Hexagone en passant par l'Espagne, l'Italie et la Suisse.
Il a plus de 500 concerts à son actif et 4 albums autoproduits, ainsi que plusieurs compilations.

Parallèlement à la scène, GOULAMAS'K s'intéresse à la rue et crée en 2003
LA FANFARE DES GOULAMAS. En 2009, c'est le projet de rue LES DIABLES DE LA GARRIGUE
qui est créé et qui est actuellement adapté à la scène.


 

Dans un esprit de fête et de revendications, GOULAMAS'K délivre une musique à l'énergie dévastatrice et contagieuse.

Après une tournée 2013 bien remplie qui s'est concrétisée par l'enregistrement des concerts, GOULAMAS'K sort en 2014 un album live intitulé
"Rabia & Poesia".

Après quelques 500 concerts à son actif et 5 albums auto-produits, Goulamas'K fête ses 15 ans en 2014.

L'album live "Rabià e Poësia" sort en 2014 et contient 19 titres dont 12 inédits.

GOULAMAS'K reste proche de ses influences originelles : un ska rock cuivré, des chants en français, occitan, catalan et des choeurs puissants ... mais le groupe continue son exploration d'un punk rock sauvage se mélangeant aux musiques traditionnelles occitanes et ponctué de passages reggae, dub, ragga ...

Le morceau "Miseria", tiré de cet album, est l'un des nombreux morceaux très engagés du groupe. Les licenciements massifs par les grosses sociétés bénéficiaires, ne laissent pas indifférents nos sudistes ...

Voter pour cette chanson au hit-parade de la rebellion : 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/05/2015

×