Star Wars : géopolitique d'un mythe

Spécialiste des Etats-Unis, l'historien Thomas Snégaroff éclaire les liens entre l'Amérique et l'univers de Georges Lucas.(...) Le film est un objet très non identifié, très politique et très critique envers les Etats-Unis, mais en même temps, qui ne va pas très loin. Alors qu’il prétend critiquer l’évolution d’une nation traversée par la peur, il va réintroduire et se réapproprier le manichéisme qui avait disparu d’Hollywood dans ces années-là. Bien sûr, il s’intéresse à la façon de passer de l’un à l’autre, mais le mal est absolu et le bien est absolu...

Star Wars : géopolitique d'un mythe...