Créer un site internet

Les scandaleux dividendes du CAC 40

Le numéro 1 du Medef, Pierre Gattaz, mardi à Jouy-en-Josas (Yvelines). C’est le jackpot pour les actionnaires des entreprises françaises. Au deuxième trimestre de cette année, ils ont franchi un nouveau seuil : 40,6 milliards de dollars de dividendes encaissés, soit une progression de 6,1 % par rapport à la même période un an plus tôt ... La cuvée française aurait pu être encore meilleure si Total, gros contributeur en la matière, n’avait décalé de quelques semaines le versement de son dividende. Qu’à cela ne tienne, le laboratoire pharmaceutique Sanofi et BNP Paribas figurent dans le classement mondial des six plus gros contributeurs aux gains de leurs actionnaires au cours du dernier trimestre...

Et l'économie française va mal, donc il faut se serrer la ceinture ?