IGS : un complot politique contre des policiers de gauche

En 2007, des fonctionnaires de l'Intérieur ont été suspendus après une enquête de la « police des polices ». Le Monde révèle que cette affaire a été montée.

L'IGS leur reprochait un prétendu trafic lucratif de titres de séjour au sein d'un service chapeauté par Yannick Blanc, celui des « affaires réservées » (celles qui concernent des personnalités).

Selon Le Monde : « Plusieurs procès-verbaux ont été truqués, des retranscriptions d'écoutes téléphoniques caviardées, des déclarations déformées, sans parler des pressions sur des témoins… »

Cette cabale montée contre des fonctionnaires de gauche s'apparente à une chasse aux sorcières au moment de l'arrivée à l'Elysée de Nicolas Sarkozy.

Décortiquer la suite ... 

IGS anti-communisme police corruption

×