Uruguay-Ghana : Vive le foot des pauvres


Hier soir, je viens de voir le plus beau match de cette coupe du monde ; l’argent gâcherait-il le spectacle ?

Je ne suis pas un grand fan de foot, même si dans ma jeunesse, j’ai été entraineur bénévole d’une école de foot  de village (débutants 6-8 ans) …
J’ai pris comme tout le monde, l’élimination des bleus (sans grosse surprise) en pleine tronche, car on croit toujours aux miracles, quel que soit notre âge …
J’ai beaucoup moins apprécié (comme tous les gens censés), les interventions de nos politiciens sur le sujet…
On m’a toujours appris qu’il ne « fallait pas mélanger le sport et la politique » …
Sauf que quand le sport devient une véritable entreprise, la politique n’est pas loin !
Rama Yade, puis la pathétique Roselyne, jusqu’à Nico  1er qui a reçu  haut la main Thierry Henry à l’Elysée, ont été magnifiques de ridiculisation .
 A l’image de notre gouvernement bouffon, notre équipe de foot ne devrait pas accepter la défaite ? Ils ont mal joué, ils ont perdu ; Sarko, tu joues mal, j’espère que tu vas perdre …

Bon enfin, bref, hier soir Uruguay/Ghana à la télé . Mais quel régal ; aucune agressivité, aucune simulation de faute ou douleur.  Deux équipes qui jouent le sport pour gagner. 22 joueurs qui tapent la balle pour faire rêver leurs supporters et spectateurs, et pour accomplir aussi le rêve de leur vie : GAGNER .

Gagner … le verbe qui tue ! !  Car gagnant ou perdant, on peut toujours perdre ou gagner.
Gagner de la notoriété, gagner de l’argent, gagner une réputation, gagner le respect, l’estime …
Toutes ces notions peuvent se perdre aussi et s'amalgamer !
 Les bleus ont perdu toute considération de toutes parts, pourquoi ? Pas parce qu’ils ont perdu ; mais parce qu’ils n’ont fait rêver personne. Quand on s’est auto-proclamé « people », on se doit de réussir. La réussite est le passage obligé du devant de la scène médiatique.

Alors, où est le problème des joueurs français ?
Quand on gagne sa vie à l’étranger, il est en effet difficile de se motiver pour une équipe nationale qui n’est pas « ton patron » payeur.
Moi quand je vois ça, je serais presque pour le retour au sport amateur !

Enfin, bref, j’ai vu la France, grande nation du foot, se gargariser d’avoir inscrit un but (pour sauver l’honneur) face à la 83 ème équipe de la planète ; qui plus est, but qui ne servait à rien, vu que la défaite et l’élimination étaient assurées !

Alors,  on pourrait être amenés à se demander en fait ……………….
France, Italie et Angleterre éliminés dès le premier tour : l’argent n’alourdirait-il pas trop les poches de nos sportifs ? Ces trois équipes se sont révélées lamentables sur le terrain ; elles ont juste brillé par les gros plans  des caméramen sur les sponsors étalés sur leurs épaules.
Au fait, savez-vous que la moitié des sponsors de l’équipe de France a rompu les contrats, pour manque de résultats ?

Donc , pour finir, j’en reviens au match vu hier soir …………………
Et surtout à la façon de jouer : des joueurs avides de résultats, volontaires, actifs, prêts à tout dans le respect de l’éthique sportive.
On reparle de nos pantins nationaux, qui ne bandent que pour les enveloppes des sponsors ? En bons chauvins, les supporters se sont consolés de l’élimination de l’Italie et l’Angleterre, les joueurs aussi, mais pas avec la même approche…

L’Uruguay et le Ghana ont livré hier soir un match, à mille lieux de tout ce business/marketing , un match où le jeu, le sport, le plaisir sont rois ; ça crachait dans la gazon, la tête gonflée de détermination  au lieu de remonter l’épaule pour que le logo soit visible, tout en regardant ses pieds de honte, déception ou regret.

Il semblerait que les faits soient là : L’argent pourrit tout ; si les footballeurs français étaient moins payés, ils joueraient pour la gloire, comme les 22 que j’ai vu ce soir.
Et dire que Domenech , quand on lui a parlé de l’hôtel superluxe pour les joueurs, a dit : « je ne veux pas qu’on me reproche des conditions d’hébergement « précaires » pour justifier la défaite » . Ben oui, Domenech et la FFF, vous avez vraiment foutu l’argent en l’air, car, même avec l’hôtel le plus cher du pays, l’invitation des épouses et enfants, le séjour balnéo en Tunisie, ect, ect, … vous n’avez gagné aucun match et vous êtes consolés d’un « but pour l’honneur » face à ……………..l’Afrique du sud, éliminée avec vous ! !

Le foot est capitaliste, l’équipe de France en est le fer de lance ; le gouvernement qui la soutient s’embourbe, en gesticulant, dans les sables mouvants de la nullité.

Attention, le peuple est là, et vous l’avez bien compris :si les fans de foot vous lachent, gouvernement français, c’est l’échec assuré en 2012 !

Quant à moi, j’ai toujours apprécié le foot (sans en être fan) , je suis plus que déçu cette année , et je supporte désormais à donf un autre drapeau bleu/blanc/rouge , celui du Paraguay  !

P.S du lendemain : bon, oui, je sais, le Paraguay vient de se faire éliminer, après avoir fait peur à l'Espagne ... Devinez donc sur qui se retranche mon supporting ??? Clin d'œil

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

pierrot de la niche
  • 1. pierrot de la niche | 05/07/2010
Au pif, en espérant ne pas leur coller la poisse : ton supporting va aller à l'Uruguay ?
Chien Gué
  • 2. Chien Gué | 07/07/2010
Tu es poisseux Pierrot ; d'autant plus que le but qui fait tout basculer (au moment où il y a 1-1) est validé avec un hors-jeu d'un bon mètre !
Ensuite, les Hollandais n'ont plus eu qu'à gérer ... le plus souvent à l'européenne (anti-jeu et simulations).
La fin de du match, pour ceux qui y sont resté, prouve bien que ces latinos méritaient au moins autant leur place en finale que les brutes européennes (au maillot sponsor sans le vouloir de par sa couleur) de ce très (trop) grand FAI, et GSM.

De toutes façons, les riches gagnent toujours, et c'est pour ça que je persiste à aboyer .
pierrot de la niche
  • 3. pierrot de la niche | 08/07/2010
Je suis poisseux, c'est la chaleur !
Pour la finale, je vais être supporter des "Oranje", comme ça, ils auront la poisse .
Pourtant, les Hollandais, c'est dans leur pays qu'avait été voté "non" au référendum européen...
En tout cas, cette Coupe, c'est du délire. Entre la nullité des bleus, les buts immanquables ratés, les pénaltys à côté, les grosses fautes d'arbitrage, ça fait désordre...
Chien Gué
  • 4. Chien Gué | 12/07/2010
Pierrot le poisseux et Paul le poulpe ont gagné !!
cristalline
  • 5. cristalline | 04/10/2010
Salut,

Je suis en retard, je sais.
Le seul truc valable dans cette coupe, c'était le Poulpe.

Ajouter un commentaire