Woerth est-il un pur produit made in HEC ?

  Il faut lui reconnaitre une qualité : Eric Woerth est résistant. Quatre mois après le début de « l'affaire », le ministre du Travail est toujours debout, et il défend sa réforme comme le patron le lui a demandé. Le fait d'avoir été formé à HEC peut-il expliquer cette endurance ? L'école de commerce la plus prestigieuse de France s'est-elle fixée comme objectif de former des dirigeants-Terminator capables de résister à tous les assauts ?

Selon Gilles Amado, docteur en psychologie clinique, c’est surtout le système Sarkozy qui donne ce sentiment d’infaillibilité et de toute puissance. « Je pense qu’Eric Woerth ne se rend même plus compte de ses mensonges, il a fini par les croire. Il doit être touché d’être soutenu à ce point-là, de sentir qu’on a besoin de lui. ».

×