Un vent de lucidité souffle sur le peuple sud-américain

A l'heure où la planète se libéralise de plus en plus, où des anciens gouvernements socialistes laissent place à des présidents de droite franche, à l'heure où l'éternelle alternance droite/gauche, voire franche droite/centre gauche se propage partout de par le monde ; à l'heure des râleurs permanents, des révolutionaires d'isoloirs, il est heureux de constater, qu'ailleurs, des peuples sont satisfaits de leurs gouvernants, pas vraiments modérés, qui se font appeler "socialistes", mais qui sont bien plus à gauche que notre parti communiste actuel...
Satisfaits, au point de réélire leurs présidents dès le premier tour, et avec un résultat supérieur à leur primo-élection...

×