Sport : quand la FIFA ne joue pas le jeu


A trente-deux mois de la Coupe du monde de football 2014, la bagarre entre le Brésil et la Fédération internationale de football (Fifa) fait déjà rage. La Fifa exige du gouvernement une série de ­mesures qui créeraient, si elles étaient rigoureusement appliquées, une sorte d’Etat parallèle pendant la compétition. La Fifa ferraille pour obtenir des changements législatifs au niveau fédéral, régional et municipal, imposer le choix des entreprises prestataires ­(notamment pour les chantiers prévus dans les stades), contrôler toute la publicité liée au Mondial et même répertorier de nouveaux délits dans le code pénal brésilien...

La Fifa taclée par Dilma Rousseff...

×