Sarkozy se voudrait maître du monde


"Prisonnier de ses propres rêves". Le New York Times n'est pas tendre avec Nicolas Sarkozy (...) D'autant plus que le président français s'apprête, l'année prochaine, à "tenir le rôle de maître de l'univers, déclarant qu'il se servirait de la présidence française du G20 et du G8 pour réformer le système monétaire international"...


×