Sarkozy est un spam

 Je ne lui ai rien demandé, je ne l’ai pas sollicité, je n’ai même pas voté pour lui ; et pourtant, il est toujours là, où que j’aille, quoi que je fasse, toujours mon chemin croise cette incontournable voix, cette envahissante image …
Alors : hallucinations du croyant qui voit son dieu partout ? Non, merci, je suis un athée invétéré !
Psychose obsetionelle de ma part ? Peut-être ; mais en parlant autour de moi, il semblerait que la psychose soit collective…
Syndrôme de la peur, de la résignation : obéir, abdiquer, se soumettre, face au plus fort … Heu ? Au plus fort, ou au plus présent ?

Sarko le spam : lire ...

×