Quand l'aile gauche de Canal plus rejoint les "merdias"

Je me suis toujours demandé comment une chaine de télévision, privée et bourgeoise, pouvait passer au travers de la censure, alors qu’elle fait grincer les dents de tous les gens de pouvoir.
Déjà, dès le début, je voyais un anachronisme entre la bourgeoisie de cette chaïne, et l’engagement clairement à gauche qu’elle voulait afficher.
Je crois que j’ai trouvé ma réponse : la propagande post-séductrice ! On  se crée une réputation de rebelle, puis une fois un large public conquis par les messages humoristiques rassembleurs, on dérive discrètement vers la diffusion de la pensée unique.

Le petit journal de Yann Barthès, où comment passer de l'humour au sérieux ... GRAVE ... très grave ! ...

×