Quand Airbus délocalise ... aux USA !

Le groupe Airbus-EADS a confirmé avoir investi 500 millions d’euros dans une usine installée aux Etats-Unis, dans l’État de l’Alabama, nouveau site d’assemblage de l’A 320 après Toulouse, Hambourg et Tianjin en Chine. « Elle emploiera 1000 salariés et donnera du travail à 4000 employés dans des sociétés travaillant pour elle », « l’avionneur européen bénéficie du soutien de l’Alabama qui s’élève à environ 100 millions de dollars». «Il ne s’agit pas d’une délocalisation, mais d’un investissement industriel sur le premier marché mondial devant la Chine. Nous avons besoin d’un important investissement industriel aux États-Unis. Cela aura un effet positif sur les emplois en Europe», explique Fabrice Brégier, PDG d’Airbus.Effet positif sur les emplois en europe ? Comme "Power 8" ?

Merci à Clode, notre agent infiltré Airbus ...

×