Porto Rico, Calle 13 : le groupe révolté du mois

"Prendre des risques” René Pérez prononce ces mots dans un claquement de langue, sourcils froncés. Son accent portoricain lui fait avaler les consonnes et chanter chaque voyelle. “Il faut prendre des risques”, répète le chanteur du groupe latino-américain le plus populaire de ces dix dernières années. Que veut-il dire par là, au juste ? Prendre le risque de tomber dans des contradictions sans en avoir honte. C’est du moins ce qu’il laisse entendre...

Découvrir ce groupe contestataire...

×