On se suicide au boulot, Sarko rend donc plus sévère la médecine du travail !

Un affreux texte est sur la table depuis le 11 septembre 2009, imposé par le Medef et proposé à signature d’un éventuel syndicat servile, si par malheur il y en a un : il s’agit de la destruction de la médecine du travail.

En pleine affaire du 24° suicide lié au travail à France télécom, au lieu de relancer la médecine du travail, au lieu de lui donner son indépendance, au lieu de recruter et former des médecins du travail (dont la démographie s’épuise résulta délibéré de la politique gouvernementale), au lieu de moderniser et conforter cette médecine irremplaçable de prévention, la droite et le Medef sont prêts à s’entendre pour la détruire…

 

Lire la suite et réagir, vite ...

×