Nouvelle catégorie

Des gens écrivent, dénoncent, se confient ...

Le confessionnal, c'est ici ...

 

 

 

 

 

Lettre d'un directeur d'école de Montpellier au Président de la République

Monsieur le Président de la République,

Si je prends la liberté de vous écrire cette lettre, c'est qu'aujourd'hui, en tant qu'enseignant et directeur d'école comme en tant que citoyen, je suis en colère, proche de la révolte. Je ne peux plus me taire. Je me dois de réagir.

1er article de la rubrique : Confession d'un directeur d'école 

 

×