Musique du monde : en Argentine, depuis 30 ans, un groupe téméraire crée du "bruit" appréciable ...

Leur carrière n’est pas encore entamée, mais les répressions se multiplient. En 1981, avant l’enregistrement de leur premier album, ils donnent un concert dans l’université de Belgrano ; une bagarre éclate entre punks et hippies, aboutissant à de nombreuses arrestations, des brutalités policières, et la torture de certains membres du groupe et de leurs fans.
Quelques mois plus tard, après un spectacle, environ 200 personnes sont arrêtées et les membres du groupe inculpés de « troubles politiques ».
Entre 1979 et 1982, les conflits entre le groupe, ses fans et la police (nombreuses arrestations, passages à tabac, et même surveillance par les agents des services de renseignements argentins) vont se multiplier..
Ce n’est que lorsque les élections démocratiques éliminent l’armée du pouvoir, fin 1983, que leur premier album, prêt depuis presque 2 ans, va être édité.

Une écoute vaut le détour ...

×