Mission militaire dans les favelas de Rio

Un blindé de l’armée brésilienne prend position au pied de la Rocinha, la plus grande favela de Rio :   1 200 hommes viennent de se déployer dans cet immense bidonville d’environ 150 000 habitants, à flanc de colline. La Rocinha est l’une des vingt-sept favelas de Rio où le gouvernement du président de gauche Lula a décidé d’envoyer des troupes à l’approche des élections municipales du 5 octobre. Objectif : éviter l’intimidation des électeurs et permettre la libre circulation des candidats dans ces quartiers dominés par des gangs de narcotrafiquants ou des milices de paramilitaires (policiers ou ex-policiers, gardiens de prison et pompiers). Par crainte de représailles contre leurs partisans, seuls 8 des 1 300 candidats au conseil municipal de Rio ont pour le moment fait campagne dans les favelas....

Affronter la suite de l'article ...

 

 

×