Maisons de redressement, le retour ?

Devant une brochette de ministres, préfets et inspecteurs d'académie, Nicolas Sarkozy s'exprimait ce mercredi sur son thème fétiche, la sécurité, appliqué aujourd'hui à l'école.

(.../...) Enfin, pour les «ados ingérables», entre 13 et 16 ans, «pour qui on a tout essayé», seront mis en place des internats, «basés sur l'apprentissage de la règle, le goût de l'effort». En pratique, ces établissements spécialisés accueilleront entre 20 et 30 jeunes, exclus au moins une fois de leur collège, avec au programme : cours de sport l'après-midi et découverte des métiers. Ils seront encadrés par des éducateurs judiciaires et des profs.

 

Lire les mesures en préparation ...

×