Les vigiles au carrefour de la sécurité et de la violence

SOCIÉTÉ - L'instruction, toujours en cours, sur les conditions de la mort d'un homme de 25 ans dans un local de sécurité d'un supermaché Carrefour à Lyon en décembre dernier, a permis de révéler de curieuses méthodes de travail chez les vigiles de ce magasin . Depuis le début, ils disent avoir suivi les procédures normales pour ce type d'intervention. Mais l'enquête commence à laisser apparaître des procédures, justement, pas si "normales" que cela...

FAIT DIVERS - Il est mort à 25 ans, mardi, pour une bière. C’est-à-dire pour rien. Dans des conditions d’une incompréhensible violence…

Lire les deux articles

×