Les archives, nouveau lieu de flicage ?

Le projet de Notrefamille.com se nourrit de documents en principe librement communicables, mais son ampleur et son côté systématique sur tous les départements français fait penser à un fichage de l'ensemble de la population, sur la base de données nominatives qui pèsent juridiquement puisque recueillies pour la plupart par des services de l'État. Le risque est à terme de permettre à quiconque aura payé un abonnement et tapé un nom sur un moteur de recherche, de connaître par exemple le profil familial instable de gens qui, sous un même nom, auront connu ennuis judiciaires, troubles sexuels, divorces répétés, maladies mentales, et on en passe...

Accéder aux fichiers de l'article ...

×