Le premier "bébé-médicament" né en France fait débat

Baptisé Umut-Talha, "notre espoir" en turc, l'enfant né le 26 janvier à l'hôpital Antoine-Béclère de Clamart pourrait sauver, grâce à une greffe de cellules, un frère aîné atteint d'une maladie génétique grave.

L'annonce mardi de la naissance du premier "bébé-médicament" né en France fait débat avec des réserves émises notamment par les milieux catholiques. De plus, elle intervient le jour du début de la révision de la loi bioéthique à l'Assemblée nationale...

Lire l'article, voter au sondage et participer au débat ...

×