Le débat du mois : pour ou contre la modification de la gestion des tickets restaurant

Jusqu’ici les 3,5 millions de salariés qui bénéficiaient de tickets resto avaient la sensation d’avoir un deuxième carnet de chèques en main. Mais « grâce » au « choc de simplification », censé simplifier la vie quotidienne, il sera remplacé par une carte à puce.
Cette réformette passée quasi inaperçue n’a eu l’air de bouleverser personne : plus sûr, moderne, avantageux... Mais certains pensent que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Dévorer  la suite de l'article...

×