Le débat du mois : les études à deux vitesses

Après la victoire étudiante de 2012, suite à des mois de résistance militante contre le gouvernement Charest que les partisans ont finalement défait et expédié dans l’opposition, que faut-il entendre quand la « gauche » partisane s’offusque à propos de la « marchandisation » de l’éducation ? Comment les leaders étudiants parviendront-ils à stopper la « marchandisation » de l’université ? Où vont la « gauche » militante et étudiante après le «Printemps Érable»? 
Quelle serait la solution de rechange à la « marchandisation » de l’éducation en société marchande ?

Venez débattre sur le sujet ...

×