Le bouclier fiscal revient à la mode ...

Ces 979 foyers (c’est le nombre exact) cumulent les revenus les plus élevés (10% de revenus fiscaux les plus élevés, supérieurs à 43 761 euros par an, soit plus de 4 000 euros par mois de revenus perçus) et les patrimoines les plus importants (plus de 16,35 millions d'euros). Chacun d’entre eux a perçu un chèque moyen de 376 146 euros. En face de ce gain, la perte fiscale pour l’Etat est de 368 millions d'euros. Résultat : alors qu’ils ne représentent que 6% des bénéficiaires, ils captent près de 63% du coût total du bouclier.

Imaginons la scène. Ces 1000 ménages nécessiteux tendant leurs sébiles face aux 27 millions de familles de l’hexagone. Il faudrait alors que chacune d'entre elles verse 1,3 centime dans chacune des 1000 sébiles, soit un coût total de 13 euros par ménage.
Finalement, le bonheur du riche n'est vraiment pas cher !

S'armer pour la suite de la lecture ...

×