La révolution marocaine est en marche !

Majesté ! J’aurais aimé ne pas avoir à vous écrire. Le printemps arabe qui secoue le monde me l’impose. J’aurais préféré faire l’apologie d’un Maroc moderne et démocratique au lieu de ressasser le mal qui le ronge. Que de regrets, de désillusions, de colère face au gâchis incité par tant de pouvoir et de vanité ! Le « roi des pauvres » a vite fait place à l’homme d’affaires, entouré de vils courtisans. Nous aurions aimé trouver en vous un chef d’Etat qui veille à l’application de la loi, avec un projet de société, pas un promoteur hôtelier ou un chef de chantier...

Lettre à Mohammed VI, roi du Maroc...

×