La révolution en Thaïlande ?

Pas de confrontation majeure ce mardi, mais les tensions persistent. Le pouvoir thaïlandais a rejeté les appels répétés au cessez-le-feu des «chemises rouges» et exclu toute forme de négociation avant que les manifestants ne quittent Bangkok. Des colonnes de fumée noire dans le ciel de la capitale ont témoigné d'une tension persistante, après des violences qui ont fait 39 morts et 300 blessés en quelques jours.

Comment a-t-on pu en arriver là ? Décryptage.

×