La révolution du Maghreb contamine l'Europe

La mondialisation par le bas est en marche ; l’indignation à laquelle l’écrivain français Stéphane Hessel appelle la jeunesse désenchantée du monde développé se répand. Déjà le dialogue aurait été établi avec des personnes qui partagent ce sentiment d’indignation dans d’autres pays, en Islande, en Grande-Bretagne ou même au Maroc. Nous verrons.... Ces manifestants sont plus que de simples “citoyens en colère” mus par un unique but, que “ça cesse”. Ils pourraient devenir un contrepoids aux antidémocrates de l’extrême droite, hostiles au consensus. Qui, sinon une masse  mondiale d'indignés, pourra éviter que l’on ne glisse définitivement dans la postdémocratie ?

Venue d'Afrique du nord, elle traverse l'europe du sud, pour aller où, pour finir comment ?

7 articles pour un dossier ...

×