L'invasion de la baie des cochons

Le 17 avril 1961, vers 2 heures du matin, 1 500 émigrés cubains anticastristes, financés, armés et entraînés par les États-Unis, débarquent à Playa Girón et à Playa Larga, deux plages situées dans la baie des Cochons, à moins de 200 kilomètres au sud-est de La Havane. Pour la CIA, l'opération I.D. (Invasion Day) vient de commencer, mise en œuvre par la Brigade 2506.

Pour ce qui est de l'objectif, il est assez simple : couper l'île en deux - séparer La Havane de Santiago, jugée très favorable au régime -, et établir une tête de pont capable de résister deux semaines, le temps, pense-t-on à la CIA, qu'une partie de la population se rallie à un hypothétique " Conseil révolutionnaire provisoire " dont le premier acte serait de demander l'aide du grand voisin. Le président américain pourrait alors envoyer l'armée, les Cubains seraient battus, et le tyran Castro renversé…

Lire cette page de l'histoire contemporaine des amériques...

×