L'Equateur de Rafael Correa

(...) Rafael Correa se déclare alors candidat à l'élection présidentielle de 2006. Admirateur de Che Guevara, de Simon Bolivar et de Fidel Castro, partisan de la révolution bolivarienne de Hugo Chavez (Vénézuela) et Evo Morales (Bolivie), il prône pour l'Équateur une "révolution citoyenne pacifique dans un cadre démocratique". Avec divers courants de partis de gauche, il forme l'Alianza Pais. Candidat anti-établissement, Rafael Correa promet de libérer l'Équateur de 500 années d'exploitation et entend faire table rase de l'oligarchie corrompue qui détient le pouvoir depuis plusieurs décennies (...)

Aller plus loin dans cette biographie...

×