Espion, un métier ou une vocation ?

Une statuette d'un homme avec un corbeau perché sur l'épaule (Kevindooley/Flickr/CC)C'est un édile attentif à la vie de sa petite ville varoise. Attentif au point d'avoir personnellement chargé 200 habitants (sur les 16.000 que compte la commune dont il est le maire) d'être ses yeux et ses oreilles sur le terrain. Son but : « Que soit développée, par la vigilance, une amélioration de la sécurité des citoyens. » L'histoire se passe à La Crau et le maire est l'UMP Christian Simon, qui a succédé en 2008 à l'UMP Gérard Simon, son père...

Il ressemble un peu à Bono, sur certaines photos, avec ses cheveux longs, ses lunettes et sa barbichette. D'ailleurs, il partage avec le célèbre chanteur le même intérêt pour la cause altermondialiste. Il s'appelle Mark Stone, un type engagé. Entre 2003 et 2010, ce Britannique intrépide et courageux sillonne l'Europe entière, au gré des manifestations qui accompagnent les sommets du G8, du G20 ou de l'Otan. On le retrouve ainsi à Gleneagles, Heiligendamm, Londres, Baden-Baden ou encore Strasbourg. En Islande, aussi. Au Danemark, en Italie, en Espagne. Il ne compte ni son temps, ni son argent pour apporter soutien logistique et conseils en tout genre à ses compagnons de lutte. Et quand il ne leur apprend pas à s'enchaîner efficacement, il participe à des coups – à moins qu'il ne les initie ? –, comme ce blocage en 2009 de la centrale de Ratcliffe-on-the-Soar, propriété du géant de l'électricité allemand E.ON. Las, le coup échoue. Avant même que les activistes ne s'invitent dans la centrale, la police intervient. Etonnamment, Stone est le seul à ne pas être inquiété sur l'heure par la justice. Et pour cause...

Deux articles édifiants ...

×