EDF, AREVA, Proglio et atomes

C’est du grand n’importe quoi à la direction de la filière nucléaire française, si l’on en croit les révélations du Canard Enchainé qui y consacre un long papier du jour. Le verset de l’aboutissement de palabre et de combat d’égo délirant. Est ce seulement l’unique occupation du complot, l’idylle des atomes crochus des élites dirigeantes et directions d’EDF et d’AREVA que révèle cette chinoiserie d’Henri ? Une rivalité sous tension extrême ! Ou alors, est-ce plus l’état de leurs comptes et résultats financiers, qui expliqueraient cette compétition permanente des deux frères ennemis, au décompte négatif pour l’actionnaire principal, l’État...

EDF, AREVA, Proglio et atomes...

×