Dordogne : ces "grandes oreilles" de la DGSE qui aiment la discrétion

Le centre d'écoute de Domme n'est pas, contrairement au mythe répandu, un simple radar. Le qualificatif de « grandes oreilles » lui convient mieux, puisqu'il s'agirait du plus important centre du réseau d'espionnage des télécommunications français. L'existence d'un réseau français, géré par la Direction générale des services extérieurs (DGSE), les services secrets français, et par la Direction du renseignement militaire (DRM), n'a encore jamais été reconnu officiellement par l'État. Créé dans les années 1970 à Domme, le centre emploie une centaine de personnes...

Lire : La DGSE en Dordogne ...

×