Deux alliances paralysées au Proche-Orient ensanglanté

Que ce soit l’occupation de la Palestine historique et la lente asphyxie du peuple palestinien sous embargo génocidaire de la « communauté internationale occidentale » que la Chine tolère, que ce soit l’assaut contre le gouvernement Kadhafi en Libye, que ce soit la mise au pas de l’énergumène au Yémen; que ce soit le bombardement de la Somalie ou la partition du Soudan, que ce soit la récupération des « Printemps arabes » – montés en puissance puis fourvoyés parce que sans organisation révolutionnaire pour les diriger – ou que ce soit enfin l’actuelle guerre de l’OTAN-Qatar-Arabie contre le gouvernement syrien légitime, chacune de ces agressions sur différents fronts s’est déroulée dans le même contexte géostratégique...

Lire la suite ...

×