Des contrôles et des taxes en plus !

Quand un député UMP propose de taxer les sites Web de vidéos et de les faire contrôler par le CSA

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, le 14 mai 2008 à Paris

 Alors que la réforme de l’audiovisuel public est examinée ces jours-ci à l’Assemblée nationale, l’idée d’une taxe sur les vidéos du Web a été proposée jeudi pour renflouer les caisses de France Télévisions vidées par l’absence de revenus publicitaires. Plus précisément, une taxe de 3% sur les recettes des sites de vidéo à la demande et des plates-formes de vidéo comme Dailymotion. Une proposition que les acteurs du Web qualifient d’«ubuesque». Car les sites qui proposent les mêmes services mais qui sont basés en dehors de France, comme l'Américain YouTube, y échapperait.

×