Demander à consulter sa fiche aux renseignements généraux

Les démocrates ont souvent pour vertu et faiblesse d’être naïfs. Ils se font des illusions sur ce que l’on appelle communément la « démocratie  », particulièrement celle prétendue de la Ve « République » atteinte de diverses pathologies lourdes.
Chaque militant politique, syndical ou associatif devrait savoir qu’il n’est qu’en liberté surveillée : les intérêts supérieurs de l’État exigeraient que le gouvernement soit informé au quotidien de leurs agissements, surtout évidemment s’ils sont des opposants (subversifs, par nature) aux détenteurs du pouvoir (par exemple, aujourd’hui à ceux qui représentent, en raison des résultats électoraux récents, environ 11 % des électeurs inscrits). Les services du ministère de l’Intérieur et de la Défense veillent, et cela depuis Napoléon III jusqu’à nos jours...

Jeter un oeil sur la suite ...

×