De Stalinozy à Sarkoline ...

Au parti présidentiel c'est le retour des méthodes ancestrales, le bon vieux troc du donnant donnant. Les jeux de pouvoir et petites magouilles entre amis ont la part belle. Dernier exemple en date, le « vote » pour « l'élection » du nouveau secrétaire général, en réalité nommé et adoubé par le Président de la République. A l'UMP, c'est l'ère démocratique version Staline.


L’UMP, dernier parti stalinien de France ? ...

×