Confession d'un chômeur

Monsieur le Président, vous allez prendre la parole jeudi. Vous allez très certainement axer votre intervention sur la montée du chômage et les "formidables" réformes déjà engagées et celles incontournables dont vous exigez la mise en place.

Justement, parlons en des ces réformes dans le domaine de l'emploi.

- Après avoir remis en cause le code du travail à la demande des organisations d'employeurs qui, une fois de plus vous chantaient la chanson du "Pour embaucher, il faut pouvoir licencier plus facilement".
- Après avoir augmenté la durée de cotisation pour la retraite en sachant que notre pays compte le plus grand nombre de plus 50 ans sans emploi (voir Medef)
- Après avoir visité la France des usines que vous "adorez" et ne plus pouvoir vous y rendre sans un cordon de police permanent,.../...

Lire la suite de l'article de Slovar...

×