Comment le FBI, le PS et Estrosi ont mis le Net sous surveillance

Vous imaginez une démocratie où la loi oblige les opérateurs de transport en commun et sociétés autoroutières à installer mouchards et caméras pour garder la trace, pendant un an, des endroits que les gens ont visité, de comment ils y sont allés, des personnes qu’ils ont rencontré, et de ce qu’ils ont pu échanger ou partager ? Ce pays, c’est la France de 2011.

Le net sous surveillance ...

×