Colombie, Santos est élu, les USA peuvent dormir tranquile

Les Colombiens ont voté dimanche pour la poursuite de la politique de fermeté à l'égard de la guérilla, en élisant Juan Manuel Santos, ex-ministre de la Défense du gouvernement  sortant, pour succéder à Alvaro Uribe qui avait atteint l’âge limite de 8 ans de gouvernance.

Juan Manuel Santos, 58 ans, élu avec 69% des voix contre 27,5% pour son rival, l'ex-maire de Bogota Antanas Mockus, a d'ailleurs, dans son discours de victoire, promis à la guérilla encore plus de fermeté.
"Le temps des Farc est compté", a-t-il dit, sous les hourras de ses partisans. "Nous continuerons à les affronter avec toute la dureté et la fermeté" nécessaires, a-t-il ajouté, en appelant la guérilla à libérer tous ses otages immédiatement "de manière unilatérale".

Lire la suite...


×