Bangsters !

Le capitalisme financier est sorti indemne des tempêtes qu’il a ourdies en 2008. Indemne mais fragilisé. D’une fragilité inquiétante qui augure toujours de la crise fatale une fois encore repoussée. Toutes les analyses possibles ont été conduites qui dévoilèrent les véritables raisons des tempêtes récentes ; aucune leçon sérieuse n’en a été tirée. Les banques, une fois renflouées avec l’argent public, ont repris le cours cupide de leurs affaires. Parmi elles, celle de la Société Générale est des plus édifiantes quant à l’administration de la preuve de l’impossible moralisation du capitalisme. Les bangsters sont désormais au pouvoir.

Lire la suite ...

×